Allaitement

Petit guide pour vous aider à allaiter en toute sérénité… Conseils, difficultés rencontrés, quand consulter votre ostéopathe?

 

☁ Les Difficultés ☁

Pour maman

⥤ Trouver les bonnes positions
⥤ Montée de lait tardive et/ou douloureuse
⥤ Douleurs des seins et/ou crevasses
⥤ Forme des mamelons
⥤ Fatigue
⥤ Reprise du travail

Pour bébé

Les troubles de la succion/déglutition sont les difficultés majeurs rencontrées lors de l’allaitement maternel. Ils s’expriment par:

⥤ Difficultés à trouver une bonne position
⥤ Difficultés à la prise du sein
⥤ Pince/mord le sein lors de la succion
⥤ S’étrangle lorsqu’il déglutit
⥤ Agitation, agacement
⥤ Pleurs

Ces difficultés peuvent mettre en péril votre allaitement. Votre ostéopathe peut aider en agissant sur la position de votre l’enfant, sa mécanique de succion/déglutition, sa digestion, son état de tension générale

N’hésitez pas à lui demander conseil.

 

Installation

Au début de l’allaitement des douleurs aux mamelons ou aux seins peuvent apparaître. Elles doivent diminuer rapidement.

Signes d’alertes

⚠ Votre bébé ne prend pas suffisamment de poids ou s’il n’a pas repris son poids de naissance au 10ème jour.
⚠ Votre bébé est peu demandeur et somnolent

Juste après la tétée

Vos seins retrouvent plus de souplesse, vous avez envie de dormir, vous profitez-en pour faire une sieste. 💤

Votre bébé prend bien le sein

Bouche grande ouverte, menton collé au sein, nez naturellement dégagé.
Sa succion est active, rythmée, rapide puis ample et lente. Votre bébé fait des pauses pour avaler.
Après le 4ème jour, votre bébé a:
⥤ 4 selles moulées, pâteuses jaune d’or (de la taille d’une paume de main) par 24h
⥤ et 5 à 6 couches lourdes d’urines

Ce sont les signes d’un allaitement qui fonctionne. 👍🏼

 

Adaptation des contraintes de la vie intra-utérine

Comment les reconnaître:

⥤ Si le bébé est ressenti bas dans le bassin
⥤ Si le ventre parait tendu ou durci en fin de journée
⥤ S’il y a des contractions au cours de la journée
⥤ Si lombalgie ou sciatalgie

Les contraintes de la vie intra utérine vont modifier la position crânio-cervicale et la disposition crâniomaxillo-faciale:

Compression de la face s’accumulant essentiellement sur la zone orbitaire
⥤ compression des cavités car les forces vont s’amortir dans les fosses aériennes de la face.

Traction hyoïdienne par les muscles sus hyoïdiens (mylo-hyoïdiens, géniohyoïdiens, digastrique et stylo-hyoïdien).

 

Biomécanique crânienne consécutive


⥤ La réduction d’espace vertical entraîne une extension crâniocervicale (c’est le paramètre principal).

⥤ Dans un 2ème temps une rotation et/ou inclinaison crânio-cervicale peut également déformer le crâne ou maintenir un torticolis.

⥤ Cela a une incidence sur les cavités de la face et la mobilisation laryngo-pharyngée (troubles ORL et de succion/ déglutition).

 

 

 

 

Position de la langue 👅


✔ Normale : Position neutre inter gingivale, la mandibule est en retrait.

Dysfonctionnelle:

✗ Langue postéro-inférieure (derrière la gencive inférieure) et ouverture pincée (la langue est derrière les 2 gencives) par contraintes frontales excessives ⥤ morsures.
✗ Langue haute derrière la gencive sup par contraintes fronto-occipitales excessives.
✗ Latéro-déviations possible de la langue et/ou de la mandibule par tension excessive de la loge antérieure du cou
✗ Frein de langue